Olfactothérapie

Alzheimer : des souvenirs qui remontent grâce à l’olfactothérapie

L’odeur contre la maladie d’Alzheimer

L’être humain est capable de reconnaitre 10 000 odeurs. Partant de ce postulat, l’olfactothérapie se base sur la puissance d’évocation émotionnelle des odeurs pour raviver des souvenirs et travailler sur la mémoire. Lumière sur les bienfaits de cette thérapie non-médicamenteuse et sans effet secondaire pour les personnes atteintes d’Alzheimer.

L’odeur contre la maladie d’Alzheimer

Quand la mémoire s’envole, les sensations et l’odorat demeurent. C’est la base de l’olfactothérapie. L’intérêt de cette discipline est de travailler sur la mémoire psycho-sensorielle grâce à des odeurs. De quoi retrouver ses souvenirs d’enfance telle une madeleine de Proust.

Quel est le processus ? Les émotions fortes vécues dans l’enfance ou lors d’un évènement fort comme un mariage, contribuent à l’ancrage du souvenir dans la mémoire. Dans le cadre de la maladie d’Alzheimer, ces souvenirs ne sont pas forcément effacés, ils sont enfouis. C’est le cheminement pour les atteindre qui devient complexe voire impossible.

La mémoire sensorielle étant moins touchée par la maladie d’Alzheimer que comme les autres mémoires, stimuler le cerveau avec des odeurs permet de faire remonter des souvenirs en faisant revivre des émotions.

Il est possible qu’un simple parfum fasse resurgir le souvenir d’un évènement passé (…)1

Lien de l’article complet   (Article rédigé par Floriane Le Mélinaire pour Echo Silver)1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *